La HES⁠-⁠SO confirmée comme Leading House pour le Moyen-Orient et

LHMENA signature

LHMENA signature

HES⁠-⁠SO en bref HES-SO Actualités HES⁠-⁠SO La HES⁠-⁠SO confirmée comme Leading House pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

Le SEFRI a renouvelé les mandats des Leading Houses pour le développement de la collaboration scientifique avec cinq régions à haut potentiel. La HES⁠-⁠SO poursuit ainsi son action pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Désireux de développer la coopération scientifique avec des pays extra-européen, le Secrétariat d’Etat à la formation, la recherche et l’innovation (SEFRI) avait créé les premières Leading Houses en 2008. Mandat était donné à des universités et écoles polytechniques suisses d’encourager la collaboration avec six pays à haut potentiel grâce à des instruments de financement. Ce modèle de gestion décentralisé s’est ensuite développé pour s’étendre à des régions entières. Pour la période 2017-2020, six Leading Houses étaient actives dans autant de région du monde. Pour la première fois, deux mandats étaient confiés à des hautes écoles spécialisés, donc celui du Moyen-Orient de l’Afrique du Nord à la HES⁠-⁠SO.

Les cinq Leading Houses pour 2021-2024 sont les suivantes :

  • L’ETH Zürich pour l’Extrême Orient et l’Asie du Sud-Est.
  • La Haute Ecole de Zurich ZHAW pour l’Asie du Sud et l’Iran.
  • L’Université de Saint-Gall pour l’Amérique latine.
  • La HES⁠-⁠SO pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.
  • Le Swiss Tropical Institute TPH , en collaboration avec l’Université de Bâle, pour l’Afrique subsaharienne.


Pour la HES⁠-⁠SO, ce nouveau mandat est l’occasion de poursuivre le travail entamé dès 2017. Il n’existait préalablement aucun programme bilatéral avec les pays de la région MENA. Il s’agissait donc d’une phase exploratoire. Les activités se sont concentrées sur sept pays prioritaires : le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, la Palestine, le Liban, le Qatar et les Emirats arabes unis. La Leading House a pu financer 35 projets de recherche et séjours de mobilité.

L’ambition de la période 2021-2024 est d’élargir les activités à tous les pays de la région grâce à des instruments plus réguliers et plus flexibles. En parallèle, des instruments et des actions spécifiques seront mis en place pour les pays où la collaboration a été le plus active. Le programme des appels à projets sera publié d’ici au mois de juin et un événement de lancement sera organisé en octobre.

Pour toute information et pour vous inscrire à la newsletter, vous pouvez contacter la Leading House MENA par courriel.