La Suisse participe à l’EFDRR, dont l’objectif est de rendre les sociétés plus résilientes

    -     Deutsch
Du 24 au 26 novembre 2021, la Suisse participera au Forum européen sur la réduction des risques de catastrophe (EFDRR), l’un des plus importants événements en la matière. Le forum se déroulera à Matosinhos, au Portugal, et accueillera de nombreux participants également sur sa plateforme virtuelle. Il s’agira de trouver des solutions pour rendre les sociétés plus résilientes face aux catastrophes telles que les crues, les incendies de forêts, les tremblements de terre ou encore les pandémies.

La pandémie du coronavirus et ses répercussions sur la santé, la vie sociale et l’économie ont mis en évidence la vulnérabilité des sociétés. L’EFDRR (cf. encadré), qui se déroulera du 24 au 26 novembre, sera consacré aux leçons à tirer de la gestion de la pandémie.

Les événements naturels qui se sont produits ces derniers temps, comme les crues en Europe, les incendies de forêt dans le sud de l’Europe et en Sibérie ou encore le tremblement de terre à Haïti, ont souligné la nécessité d’être bien préparé. Au vu des changements climatiques et des événements naturels plus fréquents et plus violents, l’action concertée doit être intensifiée afin d’augmenter la capacité d’adaptation et la résilience, et de réduire ainsi la souffrance et la détresse.

Participation de la Suisse

Le 25 novembre, la délégation suisse se réunira avec d’autres participants de haut niveau pour une table ronde sur l’importance que prend la prévention lorsqu’il s’agit de sauver des vies. Lors d’une discussion dans le cadre de la Convention de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe sur les accidents industriels, la Suisse démontrera en outre comment éviter des risques chimiques et industriels grâce à des mesures d’aménagement du territoire.

Le même jour, la Direction du développement et de la coopération (DDC) organisera, en marge de la conférence et conjointement avec le groupe des Nations Unies pour les enfants et les adolescents, une manifestation visant à mettre en lumière l’initiative « One Million Youth Actions Challenge » (Défi Jeunes : un million d’actions). Au moyen de cette nouvelle initiative, la DDC entend inciter les jeunes à s’investir dans des actions concrètes contre les changements climatiques et dans la prévention des catastrophes.

L’EFDRR offre par ailleurs aux États membres la possibilité de présenter les progrès qu’ils ont réalisés dans la mise en oeuvre du Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030. La Suisse est l’un des 186 pays à s’être engagés à mettre en oeuvre ce cadre d’action. L’objectif général est de réduire les risques et la vulnérabilité, d’empêcher l’apparition de nouveaux risques et de renforcer la résilience de la population face aux dangers naturels et aux dangers d’origine anthropique.

Les résultats de l’EFDRR - qui n’a pas pour vocation de formuler de décisions contraignantes - serviront à la préparation de la Plateforme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe, qui aura lieu en mai 2022 à Bali, en Indonésie.

Encadré : Forum européen sur la réduction des risques de catastrophe Le Forum européen sur la réduction des risques de catastrophe (EFDRR) est un forum des Nations Unies qui réunit 55 pays d’Europe et d’Asie centrale. Il est organisé tous les trois ans par le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNDRR) ainsi que le pays hôte. Cette année, le forum se présentera sous une forme hybride, avec des participants présents à Matosinhos, au Portugal, et d’autres prenant part en ligne.
Composée de représentants de la Plate-forme nationale « Dangers naturels » (PLANAT), des offices fédéraux de l’environnement (OFEV) et de la protection de la population (OFPP), de la Direction du développement et de la coopération (DDC) et du Secrétariat d’État à l’économie (SECO), la délégation suisse sera dirigée par M. Paul Steffen, sous-directeur de l’OFEV. Assisteront également à ce forum des membres des missions permanentes de la Suisse auprès des Nations Unies à New York, du secrétariat du Comité de direction Intervention dangers naturels de la Confédération (LAINAT) et de l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |