Le président de la Confédération Guy Parmelin en dialogue avec l’industrie exportatrice

    -     Deutsch
Le cinquième échange entre le président de la Confédération Guy Parmelin et l’industrie suisse d’exportation a pris place le 24 novembre 2021. Si la rencontre s’est déroulée dans le contexte d’un développement globalement positif du commerce extérieur au cours des derniers mois, il n’en reste pas moins que le secteur est confronté à de nombreux défis. Les participants se sont notamment entretenus sur la question des pénuries aiguës.

L’industrie suisse d’exportation a récemment enregistré des chiffres records. Le président de la Confédération Guy Parmelin s’est félicité que la croissance des exportations repose sur un éventail de marchandises relativement large et ne se concentre pas, sur le plan géographique, uniquement sur quelques marchés. Elle s’inscrit ainsi dans la droite ligne de la politique commerciale de la Suisse. Il a cependant souligné les risques économiques liés au coronavirus pour les activités internationales, vu la hausse actuelle du nombre d’infections.

Par ailleurs, les exportateurs suisses sont mis à l’épreuve par les perturbations des chaînes commerciales mondiales dues aux pénuries d’intrants, au manque de matières premières, à l’augmentation des prix et aux capacités de transport réduites. Les répercussions de ces problèmes peuvent être limitées entre autres par la diversification des fournisseurs, mais pas évitées.

S’agissant du programme-cadre de l’UE Horizon Europe, le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a présenté les mesures transitoires arrêtées par le Conseil fédéral et détaillé les mesures envisageables à long terme à titre de complément et de remplacement. Les participants à l’échange ont insisté qu’il était central pour la compétitivité de l’industrie exportatrice que la Suisse soit associée au programme ou trouve une solution équivalente. L’évolution de la crise du coronavirus à l’échelle mondiale, les relations avec l’UE et l’extension du réseau de partenaires de libre-échange de la Suisse resteront des thèmes prioritaires pour l’industrie d’exportation au cours des prochaines années. Il est par conséquent prévu que le dialogue se poursuive.

L’échange du 24 novembre a réuni des représentants de 21 associations économiques et chambres de commerce, du Secrétariat d’État à l’économie (SECO), du SEFRI, de Switzerland Global Enterprise (S-GE) et de l’Assurance suisse contre les risques à l’exportation (SERV).

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |