Le Prix Nexans 2019 récompense les sciences économiques

Le Prix Nexans récompense cette année Sylvain Weber, chercheur post-doctoral à l’Institut de recherches économiques de l’Université de Neuchâtel (IRENE) et spécialiste dans les domaines de l’économie de l’énergie et de l’économie du travail. Lors de la cérémonie de la remise du prix qui aura lieu ce mercredi à 17h15 à l’aula du bâtiment principal de l’Université, il recevra la somme de 10’000 francs de la part du Conseil de fondation du Fonds culturel Nexans Suisse SA pour l’excellence de ses recherches et l’originalité de son parcours. La cérémonie sera précédée, à 15h15, d’une conférence intitulée Transition énergétique et changement des comportements : une perspective interdisciplinaire.

Chercheur post-doctoral à l'institut de recherches économiques de l'Université de Neuchâtel (IRENE), Sylvain Weber co-dirige également le Work Package 2 du Competence Center for Research in Energy, Society and Transition ( SCCER CREST ), au sein duquel il est chargé de mettre en oeuvre et coordonner le Swiss Household Energy Demand Survey (SHEDS), un questionnaire à large échelle visant à mesurer la consommation d'énergie par les ménages et son évolution.

Sylvain Weber , qui a obtenu son doctorat à l'Université de Genève en 2011 avec une thèse réalisée dans le domaine de l'économie du travail, mène des recherches principalement empiriques et appliquées. Il a réalisé plusieurs mandats pour le compte d'organismes publics. Un de ces mandats avait notamment pour objectif de déterminer la flexibilité de la demande d'électricité des ménages en vue de l'adapter à la production d'énergie solaire, grâce à des expériences de terrain menées dans le canton de Neuchâtel. Dans un autre mandat, il s’agissait de comparer les chômeurs et les travailleurs frontaliers dans le canton de Neuchâtel, afin de déterminer si les deux groupes étaient potentiellement substituables.

Par ailleurs, ce jeune chercheur est l'auteur de plusieurs articles publiés dans des revues scientifiques de niveau international, dans les domaines de l'économie de l'énergie et de l'économie du travail. Il réunit ainsi toutes les qualités requises pour ce prix prestigieux, tant par la qualité scientifique de son dossier de recherche que par l'importance de ses services à la communauté et à la cité.