Le Rumantsch Grischun dans les écoles grisonnes

Le Rumantsch Grischun dans les écoles grisonnes

L’Institut de plurilinguisme de l’Université et de la Haute Ecole pédagogique de Fribourg a été mandaté par le Canton des Grisons afin de mener une étude sur les répercussions que l’introduction du rumantsch grischun dans certaines écoles comme langue d’enseignement a eues sur les compétences linguistiques des élèves. Les résultats actuels permettent un premier bilan après quatre ans de pratique.



Depuis quatre ans, le rumantsch grischun est la langue officielle d’enseignement dans certaines classes du Canton des Grisons, nommées classes pionnières. Basée sur les trois principaux dialectes du Canton, cette langue est également de plus en plus utilisée dans la fonction publique. Pour mesurer l’impact de cette introduction sur les compétences linguistiques des élèves, le Canton des Grisons a chargé l’Institut de plurilinguisme d’effectuer une évaluation globale. L’étude menée entre 2009 et 2011 a porté sur la compréhension de lecture, l’écritue et l’expression orale, tant dans les classes pionnières parlant le rumantsch grischun que dans les classes qui utilisent un dialecte romanche comme langue d’alphabétisation.

En 2009, les élèves des classes pionnières rencontraient plus de difficultés tant en lecture qu’en écriture. Cependant, dix-huit mois plus tard, au printemps 2011, le niveau de compétences des classes pionnières était comparable en lecture et en écriture à celui des classes utilisant le dialecte local. Par contre, l’expression orale, évaluée une seule fois, en 2010, s’est révélée nettement meilleure chez les enfants utilisant leur propre dialecte.

Etude complète: www.rumantsch-grischun.ch

Communiqué de presse du Canton des Grisons: Evaluation „Rumantsch Grischun in der Schule“