Les revenus agricoles ont augmenté en 2020

    -     Deutsch
Infographique revenu agricole 2020

Infographique revenu agricole 2020

L’an dernier, le revenu agricole moyen a augmenté de 6,7 % par rapport à 2019 pour atteindre en moyenne 79 200 francs par exploitation. C’est ce que montrent les derniers chiffres d’Agroscope. Cette augmentation est due essentiellement à trois facteurs: le marché porcin a poursuivi son redressement, la demande intérieure de denrées alimentaires suisses a augmenté en raison de la pandémie de COVID-19 et la production végétale a bénéficié de bonnes conditions météorologiques. En 2020, le revenu du travail par unité de main-d-oeuvre familiale s’élevait à 58 600 francs, soit une augmentation de 7,5 % par rapport à l’année précédente.

Selon le Dépouillement centralisé des données comptables d’Agroscope, le revenu agricole a augmenté de 6,7 % en 2020 par rapport à 2019. Il s’élevait en moyenne à 79 200 francs par exploitation. Le revenu agricole englobe les activités agricoles (y compris les magasins de ferme) et les activités proches de l’agriculture comme la production de biogaz (les activités extra-agricoles n’y étant pas incluses). Il correspond à la différence entre les produits et les charges et est relevé à la fois pour les entreprises individuelles et les communautés d’exploitations, c’est-à-dire les groupements de deux exploitations ou plus.

L’augmentation du revenu est due essentiellement à trois facteurs:

  • Le marché porcin a poursuivi son redressement. Les prix et le volume de production des porcs de boucherie ont augmenté, et par conséquent le produit des ventes également.
  • Malgré les turbulences qu’elle a provoquées sur les marchés agricoles et agroalimentaires, la pandémie de COVID-19 a eu des répercussions globalement positives sur la demande indigène de denrées alimentaires d’origine suisse. La viande bovine et la viande de volaille, les Å“ufs, le lait, les légumes et les fruits frais en ont particulièrement bénéficié. Les prix ou le volume des ventes ont ainsi augmenté, ce qui a entraîné une hausse des recettes pour les exploitations agricoles. En outre, pendant la pandémie, on a observé un transfert entre les canaux de distribution, dont a bénéficié la vente directe à la ferme.
  • Les conditions météorologiques ont globalement favorisé la production végétale. Les récoltes ont été plus importantes, notamment pour les légumes, les fruits, le colza et les céréales.
  • Ces évolutions positives ont compensé la baisse des récoltes en viticulture et dans les betteraves à sucre, les problèmes de débouchés qui se sont accentués sur le marché du vin en raison de la pandémie ainsi que l’augmentation des charges. Cette dernière est principalement due à l’augmentation des amortissements ainsi que des charges pour la production animale, les achats d’animaux, l’entretien des immeubles et le personnel.


Chaque unité de main-d-oeuvre familiale a gagné en moyenne 58 600 francs

En 2020, une exploitation agricole employait en moyenne 1,35 unité de main-d-oeuvre familiale - 0,7 % par rapport à 2019). Ce chiffre comprend notamment le(la) chef(fe) d’exploitation et les autres membres de la famille travaillant éventuellement dans l’exploitation comme les conjoints, les parents ou les enfants en âge de travailler. Le revenu du travail agricole par unité de main-d-oeuvre familiale (équivalent temps plein) a augmenté de 7,5 % pour atteindre 58 600 francs. Dans la région de plaine, le revenu du travail par unité de main-d-oeuvre familiale a augmenté de 8,6 % pour atteindre 75 100 francs, dans la région des collines de 6,1 % pour atteindre 53 000 francs et dans la région de montagne de 6,6 % pour atteindre 42 200 francs.

Un revenu total de 108 800 francs par ménage

Agroscope calcule également le revenu total moyen d’un ménage agricole. Il se compose du revenu agricole et du revenu extra-agricole. Ce dernier est tiré d’activités professionnelles exercées en dehors de l’exploitation agricole (p. ex. emploi dans l’industrie). Contrairement au revenu agricole, le revenu total est relevé uniquement pour les entreprises individuelles sans les communautés d’exploitation. Le revenu extra-agricole a augmenté de 4,3 % en 2020 par rapport à 2019 et s’élevait à 33 700 francs par ménage agricole. Le revenu total a augmenté de 5,7 % pour atteindre 108 800 francs.

Vous trouverez plus de détails en annexe à ce communiqué de presse (Infographie et publication «Agroscope Transfer»).

Complémentarité avec les comptes économiques de l’agriculture (CEA) de l’Office fédéral de la statistique (OFS)

L’Office fédéral de la statistique (OFS) et Agroscope publient simultanément deux statistiques complémentaires pour l’évaluation de la situation économique de l’agriculture suisse. Avec les comptes économiques de l’agriculture (CEA), l’OFS mesure la performance macroéconomique au niveau du secteur agricole. Cette approche de synthèse permet de calculer une première estimation de l’année en cours en début d’automne. Agroscope, quant à lui, décrit avec les résultats du dépouillement centralisé de données comptables (DC-Cta) les réalités microéconomiques des exploitations agricoles sur la base des bouclements comptables d’un échantillon représentatif d’exploitations agricoles.

Pour plus de détails sur les similitudes et les différences entre ces deux statistiques, consultez la publication sur les deux baromètres de l’agriculture suisse.

Pierrick Jan
Groupe de recherche Gestion d’entreprise et création de valeur
Agroscope, Tänikon 1, 8356 Ettenhausen

Service Médias Agroscope
media@agroscope.admin.ch
+41 58 466 88 62

AGROSCOPE
http://www.agroscope.admin.ch


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |