Les sédiments pollués peuvent être décisifs

Relevé d’échantillons de sédiments dans le Hoobach, dans le canton de Scha

Relevé d’échantillons de sédiments dans le Hoobach, dans le canton de Schaffhouse. (Photo: Andri Bryner)

L’ordonnance sur la protection des eaux a notamment pour objectif de garantir que les sédiments ne contiennent pas de substances chimiques persistantes ou n’accumulent pas de substances ayant un effet nocif sur les organismes. En effet, ces composés peuvent détériorer la qualité des eaux de surface. Cependant, la Suisse ne dispose toujours pas d’une stratégie uniforme pour l’évaluation de la qualité des sédiments, contrairement à l’eau. Le Centre Ecotox a maintenant développé une le stratégie pendant 6 ans en étroite collaboration avec les services cantonaux de la protection des eaux, le VSA et des experts de l’Eawag et de différents instituts de recherche.

Du prélèvement d’échantillons à l’évaluation

Le rapport d’experts récemment publié explique comment l’état chimique des sédiments peut être surveillé et évalué de manière fiable. Cette stratégie comprend des procédures d’échantillonnage et de prétraitement des échantillons pour l’analyse chimique. En outre, elle contient une liste de substances proposées pour les campagnes de surveillance, des critères de qualité des sédiments (EQSsed) pour ces polluants, et un système d’évaluation à plusieurs niveaux qui est basé sur le système modulaire gradué. La stratégie est conçue pour une utilisation de routine et s’appuie sur les méthodes déjà utilisées dans les cantons.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |