Marché immobilier suisse: nouvelle évaluation des pratiques ESG de 128 véhicules

Le Center for Risk Management de Lausanne (CRML) à la Faculté des HEC (UNIL), en collaboration avec Quanthome SA, a publié les derniers résultats de son outil d’évaluation des critères ESG des fonds immobiliers suisses: les PRESS scores (Public Real Estate Sustainability Switzerland). Depuis l’an dernier, la méthodologie a évolué afin d’étendre la couverture à plus de 20’000 objets immobiliers, représentant environ 200 milliards de francs suisses.

Le secteur de l’immobilier en Suisse, responsable de près de 40% de la consommation énergétique du pays (source: Office fédéral de l’énergie), est central pour atteindre les objectifs mondiaux de durabilité à l’horizon 2050.

En 2023, le CRML à la Faculté des HEC a lancé les PRESS scores avec Quanthome SA et le soutien financier de la Banque Cantonale Vaudoise et de l’Université de Lausanne. Cette évaluation couvre maintenant 128 véhicules d’investissement, contre 41 précédemment. En plus des fonds cotés, elle intègre désormais aussi la plupart des fonds non-cotés, fondations et sociétés immobilières, ainsi que de nouveaux indicateurs.

Les nouvelles métriques des PRESS scores comprennent ainsi l’analyse des espaces verts autour des bâtiments et l’accessibilité des zones commerciales, l’évaluation des réinvestissements immobiliers pour estimer les taux de rénovation, et un indicateur de diversification des risques géographiques et administratifs. L’analyse textuelle des rapports annuels et de durabilité a été réduite dans le score final.

Les chercheurs du CRML à la Faculté des HEC, le Prof. Eric Jondeau et le Nathan Delacrétaz affirment: ’La 1ère version des PRESS scores a suscité un vif intérêt auprès des investisseurs et des retours très positifs. Ces améliorations dans la 2ème version reflètent notre engagement à fournir des évaluations ESG - les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance - précises et exhaustives pour une analyse approfondie.’.

Analyse des résultats et tendances observées

En raison de la diversité des véhicules d’investissement dans chacune des catégories, les scores ne montrent pas de différences significatives entre catégories. Cependant, plusieurs tendances se distinguent : les sociétés et les fondations émettent environ 2kg CO2/m2 de moins que les fonds, bien que cette différence reste marginale. Les fonds non-cotés réinvestissent moins dans la rénovation de leur parc immobilier que les autres types de véhicules.

Les sociétés immobilières se distinguent par une meilleure accessibilité des zones résidentielles. Elles affichent des loyers plus élevés, tout comme les fondations qui, quant à elles, investissent moins dans les bâtiments à vocation sociale. Les fonds non-cotés et les sociétés sont plus exposés aux risques administratifs, tandis que les fondations montrent une meilleure diversification géographique. En matière de communication et de ratification des traités de durabilité, les fonds de placement surperforment nettement.

Mises à jour et développements futurs

Les résultats des PRESS scores sont disponibles en libre accès sur le site du CRML. Ils sont mis à jour 2 fois par année.

Un indice ESG est en cours de développement pour faciliter l’utilisation des scores par les investisseurs.