Moins de viande grâce à un vaste projet européen

La Haute Ecole d’Ingénierie de la HES⁠-⁠SO Valais-Wallis participe à un large projet européen de recherche afin de créer des protéines de remplacement durables et nutritives. Appelé Smart Protein, le projet constitue une réponse directe à l’un des défis les plus urgents auxquels la planète est confrontée : notre consommation de viande.

Afin de créer un approvisionnement en protéines à l’épreuve du temps, le projet européen Smart Protein ambitionne de créer des protéines de remplacement durables et nutritives. L’ institut Technologies du vivant de la HES⁠-⁠SO Valais-Wallis est impliqué dans ce large projet de recherche alimentaire, principalement au niveau des contrôles de qualité.

Au total, 33 partenaires de l’industrie, de la recherche et du monde universitaire de 21 pays différents collaboreront au projet, qui est dirigé par la School of Food and Nutritional Sciences du University College Cork en Irlande.

Wolfram Brück, professeur et chercheur à l’institut Technologies du vivant de la HES⁠-⁠SO Valais-Wallis , travaillera sur la gestion de la production et de la qualité, ainsi que sur la sécurité alimentaire pour ce projet.