Nominations des professeures et professeurs de l’EPFL

© 2021 EPFL

© 2021 EPFL

Le Conseil des écoles polytechniques fédérales a nommé les professeures et les professeurs de l’EPFL.

Le professeur Haitham Al Hassanieh, actuellement professeur assistant à l’Université de l’Illinois, Urbana-Champaign, Etats-Unis, est nommé professeur associé d’informatique et de systèmes de communication à la Faculté informatique et communications (IC) Les travaux d’Haitham Al Hassanieh portent sur les systèmes cyber-physiques, l’Internet des objets (Internet of Things, IoT) ainsi que les réseaux et systèmes sans fil. Ce chercheur de renommée internationale a entre autres prouvé qu’il est possible de construire la prochaine génération de réseaux sans fil (5G et au-delà) en exploitant la rareté intrinsèque de la technologie sans fil. Cette démarche a permis d’aboutir aux premiers réseaux à ondes millimétriques. Récompensées à plusieurs reprises, les contributions d’Haitham Al Hassanieh en faveur de l’enseignement et de la recherche conjuguées à ses collaborations académiques et industrielles contribueront à renforcer encore les activités de sa faculté.

La professeure Michaela Hirschmann, actuellement professeure assistante à l’Université de Copenhague, Danemark, est nommée professeure assistante tenure track de physique à la Faculté des sciences de base (SB) Michaela Hirschmann étudie l’évolution cosmique des trous noirs et des galaxies, ce qui a permis de modéliser la formation des galaxies avec une grande précision. Les résultats des recherches menées par cette théoricienne de premier plan mondial revêtent une importance majeure dans le contexte des nouveaux télescopes terrestres et spatiaux, qui permettront ces prochaines années d’observer les premiers moments de l’Univers. La nomination de Michaela Hirschmann permettra à la Faculté de renforcer les synergies et coopérations au sein de l’astrophysique à l’EPFL, ainsi qu’avec d’autres champs exploratoires.

Zoë Holmes, actuellement postdoctorante au Los Alamos National Laboratory, Nouveau-Mexique, Etats-Unis, est nommée professeure assistante tenure track de physique à la Faculté des sciences de base (SB) Zoë Holmes explore différents pans de l’informatique quantique. Ses travaux ont permis d’apporter une contribution notable aux recherches sur la thermodynamique quantique et la théorie des fluctuations. Elle est l’auteure principale de nombreux articles spécialisés, qui témoignent non seulement de son originalité mais aussi de sa capacité à transposer ses idées dans la pratique. Chercheuse renommée, Zoë Holmes saura résoudre des problèmes scientifiques pertinents et favorisera la collaboration entre la Faculté des sciences de base et d’autres facultés de l’EPFL, notamment avec la Faculté d’informatique afin de développer des algorithmes quantiques pour l’apprentissage automatique.

Wouter Karthaus, actuellement assistant de recherche au Memorial Sloan Kettering Cancer Center à New York, Etats-Unis, est nommé professeur assistant tenure track de sciences de la vie à la Faculté des sciences de la vie (SV) Wouter Karthaus travaille sur la biologie du cancer de la prostate ainsi que sur les modèles de culture de cellules et de tissus. Ses activités de recherche ont déjà contribué de manière innovante au développement de modèles organoïdes ainsi qu’à la mise au point d’une analyse bioinformatique permettant de distinguer les cellules normales de la prostate des cellules cancéreuses. Ses travaux ont débouché sur plusieurs publications, qui ont été citées à maintes reprises. La nomination de Wouter Karthaus représente un atout de taille pour la Faculté et permettra à l’EPFL de compléter et de consolider ses activités de recherche fondamentale sur le cancer.

Le professeur Vladimir Manucharyan, actuellement professeur associé à l’Université du Maryland, Etats-Unis, est nommé professeur associé de physique à la Faculté des sciences de base (SB) Vladimir Manucharyan se consacre principalement à la recherche en physique quantique. Il est l’un des principaux architectes du développement d’un nouveau type de qubit, le fluxonium, et l’un des pionniers de l’utilisation de supraconducteurs dans ce domaine. La nomination de ce spécialiste reconnu des sciences et technologies quantiques permettra de renforcer significativement la Faculté des sciences de base. En effet, Vladimir Manucharyan contribuera entre autres à résoudre des défis majeurs de la physique quantique et à faciliter le développement d’algorithmes quantiques.

Kenan Zhang, actuellement assistante de recherche à la Northwestern University, Illinois, Etats-Unis, est nommée professeure assistante tenure track de génie civil à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (ENAC) Kenan Zhang effectue des recherches dans le domaine de la gestion du trafic, et surtout des services de mobilité émergents, des véhicules autonomes et de l’apprentissage automatique dans les transports. Dans ce contexte, elle allie son expertise en matière d’ingénierie et de trafic à ses compétences en statistique. Ses champs d’investigation correspondent au profil pluridisciplinaire de l’ENAC ainsi qu’à la priorité donnée par celle-ci à la numérisation des infrastructures urbaines. Les travaux de cette jeune chercheuse prometteuse contribueront à quantifier le potentiel d’amélioration de ces innovations en termes de mobilité urbaine, d’efficacité et de durabilité.

Promotions à l’EPFL

Le professeur Zsolt Patakfalvi, actuellement professeur assistant tenure track à l’EPFL, est nommé professeur associé de mathématiques à la Faculté des sciences de base (SB) Zsolt Patakfalvi concentre ses travaux sur la géométrie algébrique, les nombres complexes ainsi que les caractéristiques des corps géométriques. Il est également spécialiste du programme des modèles minimaux (MMP). Auteur de nombreux articles spécialisés parus dans des publications renommées, il s’est vu décerner plusieurs distinctions, dont une bourse ERC Starting Grant en 2020. Ce chercheur polyvalent est considéré comme l’un des mathématiciens les plus prometteurs de sa génération, et ce dans une discipline hautement compétitive et florissante. Il dirige actuellement la chaire de géométrie algébrique de l’EPFL.

Le professeur Nikolas Geroliminis, actuellement professeur associé à l’EPFL, est nommé professeur ordinaire d’ingénierie des transports à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (ENAC) Nikolas Geroliminis travaille sur des problèmes complexes avec des bases théoriques solides, faisant progresser le domaine grâce à des contributions méthodologiques et à des développements dans le domaine de la technologie et du contexte social des systèmes de transport. Il propose une approche tout-en-un de la surveillance et de la modélisation de la mobilité à grande échelle avec des solutions avancées de gestion du trafic. Il a créé un ensemble de données scientifiques ouvertes à grande échelle sur les trajectoires urbaines naturelles grâce à une expérience unique de drone ( https://open-traffic.epfl.ch ). Il a reçu de nombreux prix, dont un ERC Starting Grant. Il est rédacteur en chef de Transportation Research part C : Emerging Technologies, une des principales revues dans le domaine des transports.

Tags

machine learning astrophysics biology cancer ERC CIS communication COS culture Data drone sustainability ENAC Teaching environment School of Architecture, Civil and Environmental Engineering School of Life Sciences civil engineering IC computer science Internet Internet of Things mathematics mobility organoids physics quantum physics SB Basic Sciences life sciences STI SV transportation universe Zsolt Patakfalvi

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |