Plus de tolérance pour les corvidés

    -     Deutsch
Avec son plumage coloré, la pie pourrait aussi venir des tropiques. Bien qu&rsqu

Avec son plumage coloré, la pie pourrait aussi venir des tropiques. Bien qu’elle pie également les nids d’autres passereaux au printemps, cela n’a pas de répercussion sur les effectifs de ces derniers. photo © Ruedi Aeschlimann

Presque aucun groupe d’oiseaux ne fait l’objet d’autant de préjugés que les corvidés. Pourtant, avec un regard ouvert sur leur comportement, nous pourrions les apprécier pour ce qu’ils sont : des oiseaux très intelligents et sociaux.

Avec son plumage coloré, la pie pourrait aussi venir des tropiques. Bien qu’elle pie également les nids d’autres passereaux au printemps, cela n’a pas de répercussion sur les effectifs de ces derniers. Le corbeau freux a considérablement augmenté en Suisse au cours des dernières décennies. Il niche souvent à proximité de l’homme, ce qui peut entraîner des conflits. Le freux se distingue de la beaucoup plus fréquente corneille noire par la base claire de son bec. « Noir, gai et rusé comme un corvidé », Brochure thématique 2019 de la Station ornithologique. Sempach. ’ Pies bavardes, corneilles noires et corbeaux freux sont en augmentation en Suisse. Dans les villes et villages, ils font même partie des nicheurs fréquents. Une tendance réjouissante, mais qui peut aussi engendrer des conflits. La Station ornithologique de Sempach a donc dédié sa plus récente brochure thématique à cette famille d’oiseaux. Christoph Vogel, auteur de la publication, résume: « Les réactions à cette brochure sont très variées : alors que le sujet réjouit la plupart des gens, nous avons également reçu des appels de personnes en colère. Cela montre bien à quel point les avis sur les corvidés divergent ».

On entend souvent qu’il n’y a presque plus de petits passereaux, car ils sont dévorés par les pies et les corneilles. Mais Vogel différencie : « Bien que les corvidés nourrissent leurs jeunes avec, entre autres, des Å“ufs et des oisillons d’autres espèces d’oiseaux, cela n’a pas d’impact sur les populations de ces dernières. Merles, mésanges et Co. sont même en augmentation depuis des années, comme le montrent les recensements annuels d’oiseaux nicheurs de la Station ornithologique ». Si vous voulez protéger les oiseaux de votre jardin, plantez des buissons d’épineux. Les petites espèces y nichent alors à l’abri des pies et corneilles.

« Etonnamment, les corvidés sont aussi des passereaux, même s’ils ne sont pas très mélodieux », sourit Vogel. Mais ils sont définitivement communicatifs. Suivant l’ennemi en vue, ils avertissent leurs congénères avec différents cris d’alarme et ils ont même des dialectes. Les colonies de corbeaux freux peuvent être bruyantes au printemps car la communication joue un rôle primordial pour ces oiseaux sociaux.

L’intelligence et la grande faculté d’adaptation des corvidés leur ont permis se frayer un chemin dans un paysage dominé par l’homme. Une meilleure compréhension de l’écologie et du comportement de ces animaux permettrait de désamorcer de nombreux conflits.