Rémy Hübschi, directeur suppléant du SEFRI, s’est rendu à l’International Technical and Professional Education and Training Conference à Singapour

  -  Deutsch  -  Français

Invité par l’Institute of Technical Education Singapore, le directeur suppléant du Secrétariat d’état à la formation, à la recherche et à l’innovation, Rémy Hübschi, est intervenu le 28 juin 2022 lors de l’International Technical and Professional Education and Training Conference (TPET Conference). Durant son séjour à Singapour, il a mené des entretiens officiels, accompagné de la directrice de la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP), Barbara Fontanellaz. Des visites d’institutions locales et suisses participant aux efforts réalisés par Singapour en matière de formation professionnelle dans le cadre de l’initiative de grande envergure «Skills Future» figuraient également au programme.

Les entretiens officiels qui ont eu lieu entre Rémy Hübschi, accompagné de la directrice de la HEFP, et la ministre d’état Siow Huang Gan ainsi que d’autres personnes du ministère de l’éducation ont porté sur les défis actuels que rencontrent les deux pays en matière de politique de la formation professionnelle. Il y a quelques années, Singapour s’était en effet inspirée du modèle suisse de formation professionnelle, qui repose sur la formation duale, pour lancer une réforme en profondeur de son propre système. Depuis, il poursuit ses efforts dans le cadre de l’initiative «Skills Future». Des visites figuraient également au programme de ce voyage officiel, parmi lesquelles celle de la Nanyang Polytechnic, une institution phare de la formation professionnelle avec laquelle la HEFP entretient des coopérations depuis des années, et celle du Nestlé R&D Centre, qui soutient la formation professionnelle à Singapour.

Le thème de la TPET Conference 2022 était «Pivoting TPET for a Sustainable Future: Potential, Possibilities and Partnerships». Dans son discours d’ouverture sur le système suisse de formation professionnelle, Rémy Hübschi a notamment souligné, devant quelque 600 participants venus de nombreux pays, le caractère essentiel de la corrélation entre la formation axée sur la pratique et le marché du travail. En Suisse, cette proximité est assurée par le fait que ce sont les milieux économiques qui définissent les exigences des diplômes de la formation professionnelle initiale et de la formation professionnelle supérieure.

Singapour et la Suisse entretiennent d’étroites relations, tant dans le domaine de la formation que dans celui de la recherche. Les deux pays poursuivent depuis de nombreuses années un dialogue assidu aux niveaux ministériel et technique. Singapour occupe le 29e rang mondial en termes de nombre de coopérations bilatérales de recherche soutenues par le Fonds national suisse (FNS), ce qui le place en première position parmi les pays de l’ASEAN.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |