Sept travaux de doctorat consolident le profil d’une nouvelle discipline académique

    -     Deutsch
Une récente publication sur les études islamo-théologiques repose sur les travaux effectués dans le cadre d’un programme doctoral s’étendant sur plusieurs années. Avec ce travail de pionnier, le Centre Suisse Islam et Société de l’Université de Fribourg permet de dresser un état des lieux en Suisse.

Le processus d’intégration des musulmanes et des musulmans dans leur société d’accueil fait naître un besoin de réflexion scientifique. Le document de synthèse publié dresse un résumé des résultats du programme doctoral ’Islam et Société: Etudes islamo-théologiques’. ’Cette réflexion menée pour la première fois en Suisse par sept doctorantes et doctorants est une étape majeure’, souligne Amir Dziri, directeur du Centre Suisse Islam et Société (CSIS).

Secteurs d’activité pratiques et recherche fondamentale
Dans le cadre de leurs recherches, les doctorantes et doctorants du CSIS analysent en profondeur des questions sociétales liées à l’islam en Suisse. Leurs travaux sont consacrés en partie aux secteurs d’activité pratiques des communautés musulmanes, comme le travail social, l’aumônerie et l’enseignement religieux dans les mosquées, ou encore à l’expérience des musulmans albanais.

D’autre part, il s’agit également de mener des travaux de recherche fondamentale sur l’anthropologie, l’interprétation du Coran, notamment en matière de redistribution de la richesse, ainsi que sur les conceptions de l’islam dans les sociétés plurielles. L’influence du contexte suisse sur les pratiques et les interprétations des musulmanes et des musulmans est mise en évidence à bien des égards.

A la croisée d’une culture académique à la fois germanophone et francophone, le CSIS réunit différentes perspectives. Toutes les contributions ont un point commun: elles reflètent les réalités de la vie et les préoccupations des musulmanes et des musulmans. Elles font ainsi écho à un besoin des communautés musulmanes et de la société dans son ensemble, tout en créant un nouvel espace pour des discussions scientifiquement étayées.

Etudes islamo-théologiques: connectivité interdisciplinaire
Les études islamo-théologiques s’appuient sur différentes méthodes, telles qu’elles sont employées dans d’autres domaines des sciences humaines, culturelles et sociales. Elles parviennent ainsi à faire le lien avec des champs traditionnels du savoir académique, tout en cherchant à explorer une interprétation contextualisée et tournée vers l’avenir.

La légitimité de leur contenu repose sur la reconnaissance des contributions scientifiques. Les diverses interprétations proposées doivent convaincre par l’argumentation. Ainsi, l’exposé de position issu du programme doctoral considère les échanges réguliers avec les communautés musulmanes et la société suisse comme un élément central des études islamo-théologiques.

Un large public visé
La dixième publication de la série CSIS-Papers comprend non seulement une prise de position sur les études islamo-théologiques, mais aussi une présentation générale du programme doctoral et des projets de recherche des doctorantes et doctorants. Elle intègre également une contribution d’Antonio Loprieno. Avant la création du CSIS, le président actuel de la Commission consultative du CSIS, qui est aussi l’ancien président de la Conférence des recteurs des hautes écoles suisses, a coordonné les discussions sur les études islamo-théologiques dans le cadre d’un groupe de travail de la Confédération.

Le programme doctoral entamé en 2016 s’achèvera en 2021. Il bénéficie du soutien de la Fondation Mercator Suisse et s’inscrit dans un projet de coopération soutenu par swissuniversities. Dans ce cadre, le CSIS met sur pied des études islamo-théologiques en Suisse, en collaboration avec d’autres grandes écoles. En ce sens, le projet contribue à une approche différenciée des musulmanes et des musulmans dans la société.