Situation sur le marché des places d’apprentissage en mars 2013

Berne, 09.04.2013 - Comme en 2012, les premières tendances indiquent un marché des places d’apprentissages stable également pour 2013. Au niveau de l'offre et de la demande, on observe certes des différences d'une région à l'autre et suivant les domaines professionnels, mais il est encore trop tôt à la mi-mars pour dresser une vue d'ensemble exacte de la situation. La Confédération et les cantons suivent en permanence les tendances sur le marché des places d'apprentissage. Des données plus précises seront fournies dans ce contexte en juin 2013 par le baromètre des places d'apprentissage.


Selon l’enquête effectuée par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) auprès des cantons, la situation équilibrée est principalement liée aux facteurs suivants:
  • Le nombre d’élèves en fin de scolarité obligatoire est en en recul depuis 2009. Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), cette baisse devrait se poursuivre jusqu’en 2018 et représentera une diminution de 7 % au niveau national par rapport à 2012 (2018 : 76 000 élèves en fin de scolarité obligatoire, c’est-à-dire 6 000 de moins qu’en 2012).
  • L’utilisation par la Confédération, les cantons et les organisations du monde du travail d’instruments efficaces pour le maintien et la création de places d’apprentissage a permis d’augmenter de manière continue le nombre de celles-ci.
  • Les partenaires de la formation professionnelle soutiennent en outre l’offre de places d’apprentissage par des mesures appropriées en faveur de la formation des jeunes confrontés à des difficultés scolaires et des jeunes particulièrement talentueux et s’engage en faveur d’une formation professionnelle attrayante.

L’enquête effectuée auprès des cantons à la date de référence du 15 mars 2013 confirme une nouvelle fois que le marché des places d’apprentissage est dans une large mesure stable. Dans différents domaines professionnels, l’offre de places d’apprentissage ne correspond toutefois pas toujours à la demande. Les entreprises offrant des places d’apprentissage aux profils d’exigences élevées dans la formation professionnelle initiale ont de plus en plus de mal à recruter des candidats répondant aux critères recherchés. Par ailleurs, les jeunes socialement défavorisés ou accusant un déficit scolaire peinent en partie à trouver une place d’apprentissage.

Observation du marché des places d’apprentissage

En collaboration avec les cantons, le SEFRI suit de près l’évolution du marché des places d’apprentissage. Des moyens financiers suffisants sont réservés afin de pouvoir engager des mesures de stabilisation si des changements importants devaient intervenir. Dans le cadre du baromètre des places d’apprentissage, une enquête représentative auprès des jeunes et des entreprises sera mandatée par le SEFRI mi-avril 2013. Les résultats seront publiés mi-juin 2013.

La brochure «La formation professionnelle en Suisse en 2013 - Faits et données chiffrées»; qui vient de paraître, fournit de plus amples informations sur la formation professionnelle. Elle peut être commandée ou téléchargée en format PDF sous www.formationprofessionnelleplus.ch.