Soutenir les victimes des conflits dans le cyberespace

© 2019 Pexels

© 2019 Pexels

Créé pour faire face à l’impact croissant des cyberattaques, le CyberPeace Institute est une ONG indépendante basée à Genève. Le président de l’EPFL Martin Vetterli siègera au Conseil d’administration du CyberPeace Institute, et le Center for Digital Trust de l’EPFL en sera l’un des partenaires scientifiques.

Lancé aujourd’hui à Genève, le nouveau CyberPeace Institute se concentrera sur le désamorçage des conflits et la promotion de la paix et de la stabilité dans le cyberespace. "Je suis très honoré et enthousiaste à l’idée de rejoindre le conseil d’administration du CyberPeace Institute. Il s’agit d’une initiative clé pour relever les défis actuels et futurs des cyberattaques", réagit Martin Vetterli, président de l’EPFL. L’EPFL et le Center for Digital Trust sont partenaires de l’institut, et apporteront leur expertise scientifique en matière de cyber sécurité. 

Selon envoyé aujourd’hui par le nouvel Institut, sa mission sera axée sur trois fonctions essentielles : assister les victimes les plus vulnérables et aider les communautés et les organisations à mieux résister aux attaques, faciliter l’analyse collective, la recherche et les enquêtes sur les cyberattaques, notamment en évaluant leurs dommages et en apportant plus de transparence au problème, et enfin promouvoir un comportement positif et responsable dans le cyberespace, en renforçant et faisant progresser la conformité et le respect des lois et règlements internationaux.

Un conseil exécutif de 8 membres et un conseil consultatif de 13 membres comprenant des experts de la sécurité, du droit international, des droits de l’homme et des affaires internationales apporteront leurs conseils.

Pour en savoir, consultez le site www.cyberpeaceinstitute.org