Structure et produits du marché des stupéfiants dans le canton de Vaud

Structure et produits du marché des stupéfiants dans le canton de Vaud


Publication du deuxième rapport du projet MARSTUP sur le marché des stimulants. Le projet MARSTUP est une étude interdisciplinaire sur le marché des stupéfiants menée dans le canton de Vaud depuis 2016 par Addiction Suisse, l’Ecole des sciences criminelles (ESC) et l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP)


L'objectif de cette collaboration interdisciplinaire est de développer une compréhension de la structure et de l’organisation du marché des stupéfiants qui puisse contribuer à l'amélioration des politiques publiques et à promouvoir des débats plus factuels à ce sujet. Il s'agit aussi de développer un outil de monitorage qui permette de suivre l’évolution temporelle de ce marché. Le canton de Vaud a accepté de cofinancer ce projet et un groupe d'accompagnement, formé de professionnels de la santé publique et de la sécurité, a été constitué.

Le projet a été divisé en trois parties successives: le marché des opioïdes, celui des stimulants et celui des cannabinoïdes. Chacun fait l'objet d'une analyse de marché à quatre niveaux: les produits proposés, les volumes consommés, la structure et organisation du marché, et sa valeur. Les données utilisées comprennent des enquêtes et statistiques existantes, ainsi que de nouvelles études, notamment des entretiens auprès des professionnels concernés par ce marché et avec des usagers de stupéfiants. Les analyses des eaux usées et celles du contenu résiduel des seringues usagées ont aussi été intégrées dans le projet. Il s'agit de la première étude interdisciplinaire de ce type en Suisse.

Le présent rapport - le deuxième du projet - porte sur le marché des stimulants.

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |