Swiss National COVID-19 Science Task Force: adaptation du mandat et nouvelle direction

    -     English  -  Deutsch
Dans l’actuelle «situation particulière» au sens de la loi sur les épidémies, la Confédération entend continuer à faire appel à une expertise scientifique indépendante du paysage de la recherche et des hautes écoles. À cet effet, le Secrétariat général du Département fédéral de l’intérieur et l’Office fédéral de la santé publique ont adapté le mandat qu’ils avaient confié à la «Swiss National COVID-19 Science Task Force». Celle-ci avait été mise sur pied dans le cadre de la «situation extraordinaire». Dès le 1er août 2020, la Task Force aura pour nouveau président le professeur Martin Ackermann, expert en microbiologie auprès de l’ETH Zurich et d’Eawag. Le professeur Matthias Egger, qui occupait cette fonction jusqu’à présent, fera encore partie de la SN-STF en qualité d’expert, mais se concentrera à nouveau sur ses activités de président du Conseil national de la recherche du Fonds national suisse et de professeur d’épidémiologie à l’Université de Berne.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l-État-major du Conseil fédéral chargé de gérer la crise du coronavirus (EMCC), l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et le Secrétariat d-État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) avaient mandaté à la fin mars 2020 la «Swiss National COVID-19 Science Task Force» (SN-STF) en qualité d’organe consultatif scientifique. À présent que la situation extraordinaire est terminée et que l’EMCC a été dissous, la SN-STF ne dispose plus de la base officielle pour continuer d’exister.

Pendant la situation particulière, l’OFSP entend toutefois continuer d’appliquer les mesures définies en vertu de la loi sur les épidémies, qui comprennent notamment la collaboration interdépartementale et le soutien de l’expertise scientifique. Avec le Département fédéral de l’intérieur (DFI), il a donc adapté le mandat cadre confié à la «Swiss National COVID-19 Science Task Force». De manière générale, ce nouveau mandat vise à garantir l’indépendance de l’avis scientifique du système d’experts mis en place dans le cadre de la SN-STF.

À compter du 1er août 2020, la SN-STF sera présidée par le professeur Martin Ackermann. Expert en microbiologie auprès de l’ETH Zurich et d’Eawag, il assurait jusqu’à présent la vice-présidence du comité consultatif, qui coordonne les travaux de la Task Force. D’autres experts hautement qualifiés du paysage suisse de la recherche et des hautes écoles, issus de domaines spécialisés stratégiques, devraient également rejoindre la Task Force.

Le Conseil fédéral applaudit le travail accompli jusqu’à présent par la «Swiss National COVID-19 Science Task Force» et, plus particulièrement, par son président sortant, Matthias Egger. Ce dernier continue de travailler pour la Task Force en tant qu’expert, mais souhaite se consacrer à nouveau à ses activités de président du Conseil national de la recherche du Fonds national suisse et de professeur d’épidémiologie à l’Université de Berne. Sous sa direction, la Task Force, constituée de plus de 60 experts, a répondu aux questions posées par les autorités sur le plan scientifique; à cet effet, elle a publié plus de 40 policy briefs (dossiers thématiques) au cours des trois derniers mois. Par leur engagement bénévole, les experts de la Task Force ont apporté un précieux soutien à l’EMCC dans le processus de prise de décisions relatif au COVID-19.

Conformément au nouveau mandat qui lui a été confié, la Task Force continuera à mettre à disposition les bases scientifiques nécessaires pour contrôler et résoudre la situation liée à la pandémie de coronavirus en Suisse.