Tou·te·s les enseignant·e·s seront à l’avenir formé·e·s à l’Université

Le Conseil d'Etat du Canton de Fribourg a décidé que toute la formation à l’enseignement sera à l'avenir regroupée institutionnellement à l'Université. D'ici à ce que ce nouveau centre intégrant aussi la formation des enseignant·e·s au degré primaire soit pleinement opérationnel, de nombreux travaux sont encore nécessaires. Le Rectorat de l'Université se réjouit de la décision en faveur de Fribourg comme site de formation à l’enseignement et de l'Université comme institution d'importance nationale.

La formation pour l'enseignement spécialisé et les niveaux 1 et 2 du secondaire se fait déjà à l'Université et, à l'avenir, la formation des enseignant·e·s du primaire sera également assurée sous le même toit d'un centre universitaire. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui le Conseil d'Etat dans un communiqué de presse.

Appréciation du Rectorat De l'avis du Rectorat de l'Université, il s'agit d'une décision prospective, compte tenu notamment des spécificités de l'Université de Fribourg et du positionnement national de la formation des enseignant·e·s en Suisse. Diverses enquêtes ont montré que la réunion sous un même toit peut simplifier la coopération et renforcer les synergies. Ce modèle présente également des avantages en termes de profil national et de bilinguisme de la formation des enseignant·e·s. En outre, elle perpétue la tradition d'un échange étroit entre la formation professionnelle, la didactique et la pratique, qui a déjà fait ses preuves dans l'actuelle formation du niveau secondaire, tout en maintenant les points forts de l’actuelle formation à l’enseignement primaire.

Le futur Centre de formation à l’enseignement - dont les contours et l'organisation exacts doivent encore être précisés - devrait être rattaché directement au Rectorat, à l'instar d'une faculté, et conserver ainsi une grande autonomie et capacité d'action.

Début d'un processus participatif La conception exacte du Centre sera le résultat d'échanges et de consultations dans lesquels les nombreux besoins seront recueillis et inclus. Une fois que la modification de la loi sur l'Université aura été adoptée par les autorités cantonales, l'Université devra réviser et reformuler divers statuts et règlements.

Le Rectorat se réjouit de pouvoir aborder ce travail intensif et passionnant avec les représentant·e·s de l'actuelle HEP

PH FR, les parties prenantes internes et la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport. Cette décision claire permettra de relever en commun les futurs défis liés à la formation des enseignantes et des enseignants.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |