Un capteur pour mesurer l’exposition humaine à la lumière

Spectrace. Photo: HEAD - Genève, Baptiste Coulon

Spectrace. Photo: HEAD - Genève, Baptiste Coulon

Simplement posé sur ses épaules, comme une paire d’écouteurs, ou accroché à un vêtement grâce à une broche aimantée, le capteur vise à accompagner toutes les activités d’un individu, qu’elles soient professionnelles, sociales ou sportives.

L’EPFL a collaboré avec des designers des filières Design Produit et Media Design de la HEAD - Genève à travers un atelier organisé en juillet 2019 avec une dizaine d’étudiant.e.s et alumni.ae, mené par Laure Krayenbuhl, fondatrice du bureau a-project, studio basé à Bienne. Leur mission: trouver un design qui soit esthétique et agréable à porter.

Le manque d’exposition à la lumière naturelle et la surexposition aux écrans suscitent l’intérêt croissant des chercheuses et chercheurs depuis la découverte, il y a une vingtaine d’années, de la mélanopsine, un photorécepteur de notre oeil sensible aux couleurs ’bleues’.

> Lire le communiqué de la HEAD - Genève

> Tous les détails du projet sur le site de l’EPFL