WEF 2022 - Aperçu de la recherche de l’Eawag

    -     English  -  Deutsch
Christine Weber explique les changements des cours d’eau suisses à l&rsquo

Christine Weber explique les changements des cours d’eau suisses à l’aide d’un voyage dans le temps, d’hier à aujourd’hui et demain. (Photo : Luzia Schär)

En marge du Forum économique mondial de Davos, les hautes écoles et les instituts de recherche du Domaine des EPF se sont présentés aux milieux politiques, scientifiques et économiques suisses.

«Innovations du Domaine des EPF : regards sur la recherche au service de la Suisse». C’est sous ce slogan que le Domaine des EPF a accueilli le conseiller fédéral Guy Parmelin et une soixantaine d’autres invités de haut rang issus de la politique, de la recherche et de l’économie au SLF Davos.

Comme les années précédentes, les invités ont eu un aperçu de certaines activités de recherche des six institutions. Pour l’Eawag, la biologiste Christine Weber a entrepris avec le public intéressé un voyage dans le temps sur le thème de la revitalisation des rivières. La responsable du groupe de recherche sur la revitalisation des rivières a montré que les cours d’eau comptent parmi les habitats les plus dégradés de Suisse et qu’ils ne peuvent plus remplir nombre de leurs fonctions essentielles. «La revitalisation exigée depuis 2011 par la loi sur la protection des eaux doit permettre de rétablir les fonctions importantes des cours d’eau», a expliqué Mme Weber. A l’aide d’exemples parlants, elle a montré comment l’Eawag soutient les efforts de revitalisation de la Confédération et des cantons avec des projets de recherche appliquée, afin que les décisions soient prises sur la base de preuves et que les moyens disponibles soient utilisés le plus efficacement possible.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |