Le sport favorise le développement de la mémoire

- EN- DE- FR
(© Image: Dreamstime)
(© Image: Dreamstime)

La mémoire de travail stocke des informations sur des périodes de quelques secondes et joue un rôle important dans les performances scolaires. Le sport favorise le développement de cette composante de la mémoire chez les enfants et les adolescents - en particulier les sports qui exigent beaucoup de coordination. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs des universités de Bâle et de Nagoya.

L’activité physique sous ses formes les plus diverses peut favoriser la santé physique et psychique. En outre, elle a un effet positif sur le développement de la mémoire des enfants et des adolescents. C’est ce que le Dr Sebastian Ludyga, spécialiste des sciences du sport à l’Université de Bâle, et ses collègues de Nagoya, ont rassemblé dans une analyse commune de la littérature spécialisée, publiée dans la revue spécialisée ’Trends in Cognitive Sciences’.

Effet plus marqué lors d’exercices de coordination

L’exercice physique peut notamment améliorer la mémoire de travail des enfants et des adolescents. Les exercices sportifs de coordination et les efforts d’endurance intensifs se sont avérés particulièrement efficaces à long terme.

L’entraînement de coordination influence en premier lieu l’efficacité du cortex préfrontal - une zone du cerveau considérée comme un centre de contrôle cognitif. Il stocke et travaille avec des informations pour planifier des actions ciblées. Les exercices de coordination améliorent spécifiquement le traitement des informations visuo-spatiales", explique Ludyga.

En revanche, l’intensité de l’entraînement d’endurance est déterminante. A faible intensité, il n’a guère d’effet sur la capacité de la mémoire de travail à travailler avec des informations. Mais si l’on augmente l’intensité de l’entraînement, l’entraînement d’endurance a également pour effet d’améliorer l’assimilation et le stockage des informations. Cela est dû, entre autres, à la stimulation de la plasticité neuronale et de l’apport en nutriments dans le cerveau.

Rôle central de la mémoire de travail

Dans leur étude, les chercheurs se sont focalisés sur la mémoire de travail des enfants et des adolescents, car elle est déterminante pour les processus d’apprentissage et la pensée planifiée. Une bonne mémoire de travail favorise l’acquisition du vocabulaire et de la grammaire ainsi que le développement des compétences numériques et mathématiques.

En outre, il existe un lien entre le niveau de la mémoire de travail et certains aspects de la santé mentale, tels que la vulnérabilité à l’alcoolisme et à la toxicomanie. L’objectif devrait donc être de soutenir le développement de la mémoire de travail par des activités sportives ciblées, en particulier dans le cadre scolaire", conclut Ludyga.

Publication originale

Sebastian Ludyga, Markus Gerber, Keita Kamijo
Exercise Types and Working Memory Components During Development
Trends in Cognitive Sciences (2022), doi : 10.1016/j.tics.2021.12.004