Summer schools de l’EPFL: une expérience électrisante

    -     English
© 2021 EPFL

© 2021 EPFL

Près de 130 gymnasiennes et gymnasiens ont choisi de débuter l’été en s’immergeant sur le campus de l’EPFL dans le cadre des Summer schools. Ces semaines pré-universitaires, organisées chaque année par le Service de promotion de l’éducation (SPE) en collaboration avec différents partenaires, offrent aux élèves une opportunité unique de découvrir l’EPFL et de développer des compétences complémentaires en sciences et ingénierie.

Réunissant des jeunes des quatre coins de la Suisse, notamment grâce à une semaine dédiée à la classe MINT du Gymnasium Lerbermatt à Köniz, les Summer schools encouragent également la cohésion nationale en permettant aux élèves suisses-alémaniques et tessinois de vivre une première immersion à l’EPFL.

Pour les élèves passionnés par le monde scientifique, opter pour l’une des Summer schools proposées par l’EPFL en ce début d’été n’a pas été évident: relativité générale, robotique mobile, programmation scientifique, simulations du comportement de la matière, ou encore tables de vérité... que choisir?

Quel que soit le domaine, les Summer schools ont permis à l’ensemble des participantes et participants d’établir un lien clair entre la théorie et la pratique, notamment grâce à des projets de groupe et des expériences uniques, telle que la visite du réacteur nucléaire expérimental CROCUS dans le cadre de la semaine consacrée à la relativité générale.

J’avais déjà une idée et des connaissances de la théorie, mais cette Summer school m’a permis d’apprendre à préciser mes idées grâce à des concepts mathématiques concrets.

Du côté de la semaine dédiée aux mathématiques, et plus précisément aux tables de vérité qui se cachent derrière les calculatrices, les élèves ont eu un immense plaisir à collaborer dans la création d’une calculatrice géante en dominos, en construisant des portes logiques OR, AND et XOR et en réunissant ainsi un total d’environ 3’500 dominos.

Si la matière abordée lors des Summer schools est complexe et le rythme d’apprentissage soutenu, les élèves étaient d’autant plus satisfaits des progrès réalisés durant leur semaine d’immersion: "Le rythme était un peu rapide au début mais là, au milieu de la semaine, je suis dans les temps!", s’enthousiasme Timon du Gymnase de Thoune, inscrit à la semaine Nature, in code. Quant à Simona, du Gymnase de Schaffhouse, inscrite à la Summer school Relativité générale, elle a vécu un déclic après lequel tout semblait beaucoup plus facile qu’au début:

Le point fort de la semaine a été le moment où j’ai été capable d’expliquer quelque chose que j’avais compris aux autres élèves de mon groupe.

Les Summer schools de l’EPFL sont encadrées par des équipes enseignantes tout aussi motivées que les élèves:

C’était une semaine électrisante, c’était passionnant de pouvoir penser et parler physique pendant une semaine!

Pour Dr David Strütt, co-créateur avec Dr Orane Pouchon de la Summer school de mathématiques, ces semaines pré-universitaires sont une opportunité professionnelle unique pour les équipes encadrantes: "Les Summer schools nous permettent de vivre une expérience spéciale et de nous replonger dans des thématiques qui nous passionnent depuis toujours. Au travers de tels projets, nous espérons motiver les jeunes pour les mathématiques et les formations scientifiques".

Pour les gymnasiennes et gymnasiens, les Summer schools sont également l’occasion de prendre leurs marques sur le vaste campus de l’EPFL, discuter dans plusieurs langues avec des élèves originaires d’autres régions de Suisse et, qui sait, créer des amitiés qui se poursuivront au moment de débuter ensemble des études de Bachelor à l’EPFL.

ebecca Lineham (Service de promotion de l’éducation)


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |