Office fédéral de l’environnement OFEV

Office fédéral de l’environnement OFEV

Office fédéral de l’environnement OFEV   link
Papiermühlestrasse 172, 3063 Ittigen

Affiliation: Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication DETEC
Transport - 16.05
La feuille de route sur la mobilité électrique, qui porte ses fruits depuis 2018, va être renforcée et prolongée jusqu'en 2025. Des représentants de haut rang des secteurs de l'automobile, de l'électricité, de l'immobilier, des exploitants de flottes de véhicules ainsi que de la Confédération, des cantons, des villes et des communes ont ouvert cette nouvelle étape de la feuille de route en y apposant leur signature lors d'une rencontre à Bienne, le 16 mai 2022. Ils souhaitent, au moyen d'une large gamme de nouvelles mesures ou de mesures actualisées, atteindre ensemble les ambitieux nouveaux objectifs fixés pour fin 2025.
Environnement - 16.05
Environnement

La Confédération, représentée par le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC), et la Fondation Centime Climatique ont renouvelé leur accord concernant les modalités d'utilisation des actifs de la fondation.

Environnement - 4.05

Le 4 mai 2022, le Conseil fédéral a adopté une modification de l'ordonnance sur le CO2. Cette révision permet d'éviter un vide réglementaire jusqu'à l'entrée en vigueur de la révision totale de la loi sur le CO2, en 2025.

Transport - 27.04

La circulation routière est la principale source de bruit en Suisse. Bien que les cantons aient intensifié leurs efforts ces dernières années, aujourd'hui plus d'un million de personnes sont encore exposées à un bruit routier excessif sur leur lieu d'habitation. Lors de sa séance du 27 avril 2022, le Conseil fédéral a décidé de renforcer le soutien financier aux cantons pour réduire le bruit routier. Il a approuvé un crédit de 52 millions de francs jusqu'en 2024.

Environnement - 11.04

En vertu de la loi sur le CO2 en vigueur, les émissions de gaz à effet de serre de la Suisse doivent être réduites de 20 % d'ici à 2020 par rapport à 1990. Cet objectif est manqué de peu, seule une diminution de 19 % ayant été réalisée.

Agronomie - 12.05

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et 28 dirigeants d'entreprises et d'associations de la filière alimentaire suisse ont signé aujourd'hui ÜBerne un accord pour lutter contre le gaspillage alimentaire. L'objectif est de réduire de moitié les pertes alimentaires évitables d'ici 2030. Les signataires s'engagent à mettre en place des mesures concrètes pour limiter leurs déchets et à rendre compte chaque année des progrès réalisés. Cet accord fait partie du plan d'action contre le gaspillage alimentaire adopté par le Conseil fédéral le 6 avril 2022.

Droit - 2.05

Le DDPS a ouvert aujourd'hui les procédures de consultation et de participation en lien avec la fiche de coordination Mitholz du plan sectoriel militaire. Cette dernière constituera la base légale pour la planification de l'évacuation de l'ancien dépôt de munitions. La population peut s'exprimer sur le projet jusqu'au 1er juin 2022. Les cantons de Berne et du Valais ont jusqu'au 17 août 2022 pour prendre position, avec la participation des communes concernées.

Environnement - 13.04

Le 13 avril 2022, le Conseil fédéral a ouvert la procédure de consultation sur la révision de l'ordonnance sur la protection des eaux. L'objectif est de mieux protéger l'eau potable et les eaux de surface contre les pesticides afin d'améliorer la disponibilité d'une eau potable de haute qualité et de contribuer à la conservation de la diversité des espèces.

Agronomie - 6.04

Près d'un tiers des aliments produits pour la consommation suisse sont gaspillés ou jetés inutilement, soit environ 330 kg de déchets par habitant et par an. Le 6 avril 2022, le Conseil fédéral a adopté un plan d'action dans le but de réduire le gaspillage alimentaire de moitié d'ici 2030 par rapport à 2017. Pour y parvenir, la Confédération va conclure un accord avec les entreprises et les organisations du secteur de l'alimentation. Cet accord fixe des objectifs de réduction clairs. En 2025, le Conseil fédéral évaluera si les mesures mises en place sont suffisantes et prendra si nécessaire des décisions supplémentaires.




Website Preview

Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |